L’automatisation va-t-elle voler votre emploi ou protéger votre avenir ?

Les films dramatisent habituellement l’intelligence artificielle (IA), ils la définissent comme une menace non seulement pour nos emplois, mais aussi pour l’humanité elle-même. Mais dans le monde réel d’aujourd’hui, l’automatisation basée sur l’intelligence artificielle offre beaucoup plus d’opportunités que de menaces. Imaginez un avenir où l’automatisation améliore le travail des équipes informatiques, plutôt que de le remplacer.


Il est bien connu que les employés des TIC consacrent beaucoup de temps à des tâches de maintenance répétitives et manuelles qui pourraient facilement être automatisées. Mais, avec les besoins croissants provenant de tous les services de l’entreprise, l’équipe informatique ne peut tout simplement pas continuer à tout faire manuellement.

C’est là qu’intervient l’automatisation. Il ne s’agit pas de voler des emplois, mais plutôt de libérer du temps, ce qui permet à l’équipe IT de travailler sur des projets à plus forte valeur ajoutée et de se concentrer sur des projets et des développements avant-gardistes qui sont le moteur de la réussite commerciale à l’ère du numérique.

Certaines entreprises ont fait les premiers pas vers l’automatisation en la testant au sein d’équipes fonctionnelles spécifiques, mais cela n’a pas été reproduit dans l’ensemble de l’entreprise. Cependant, avec la prolifération des applications – à fort volume de données – utilisées dans le cadre des tâches quotidiennes de l’entreprise, l’automatisation devient une priorité claire pour les DSI et gagne du terrain dans toutes les organisations.

Avantages de l’automatisation

L’un des plus grands défis auxquels sont confrontées les équipes informatiques est de trouver un équilibre entre le management et l’innovation, et c’est là que l’automatisation prend tout son sens. L’automatisation peut absorber des tâches banales et répétitives telles que l’entrée de données et la surveillance de l’infrastructure de base – elle peut essentiellement alléger le fardeau de la gestion afin que l’équipe informatique puisse se concentrer sur l’innovation.

C’est aussi la clé pour permettre au service informatique de produire plus et d’échouer moins en supprimant les erreurs humaines du processus de livraison de programmes par exemple. Cela permet aux employés de recentrer ce temps sur le travail stratégique et l’expérience utilisateur.

Par exemple, le reporting et l’audit dans les organisations financières est critique, mais peut s’avérer une tâche plutôt onéreuse, ainsi qu’une tâche chronophage. Avec une plate-forme d’automatisation et des outils correctement configurés, cela peut devenir un processus plus rapide pour l’équipe informatique et pour produire des rapports plus complets, qui peuvent facilement être lus par les auditeurs.

De plus, comme ces rapports changent souvent en fonction des exigences réglementaires, il est crucial d’avoir un système d’automatisation qui peut être facilement mis à jour pour les nouvelles exigences afin de libérer votre équipe informatique de la nécessité d’essayer constamment de mettre à jour le système manuellement.

Cela signifie que pendant ce temps, l’équipe informatique peut continuer à travailler sur des tâches stratégiques comme le développement d’applications, plutôt que de passer tout leur temps à rassembler manuellement ces documents.

Maintenant, une fois que les entreprises ont mis leurs doigts dans les eaux de l’automatisation, il se peut qu’elles n’aient vu le succès qu’en le pratiquant au sein d’équipes spécifiques. Bien que l’essai d’une nouvelle technique dans un petit groupe soit une approche compréhensible, ce n’est pas une façon efficace d’utiliser cette technologie et, pire encore, elle échouera lors de la croissance de l’entreprise.

La pratique de l’automatisation en silos conduit à une abondance d’outils adoptés par différentes équipes pour résoudre des problèmes particuliers, ce qui crée des problèmes supplémentaires en termes de coûts de maintenance, de collaboration entre équipes et de compétences requises. Elle ajoute également à la complexité générée par l’exploitation à partir d’une infrastructure diversifiée, depuis les locaux jusqu’aux Cloud publics et privés et aux environnements conteneurisés.

Adopter l’automatisation généralisée n’est pas aussi simple que de décider de le faire – c’est tout un parcours qui commence par l’acquisition de la visibilité et des connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées.

L’automatisation : l’allié de la sécurité et de la conformité

Dans le paysage informatique en évolution rapide d’aujourd’hui, la plupart des entreprises exploitent un mélange hétérogène d’infrastructures couvrant les environnements sur site et les environnements de cloud public. Il peut s’avérer particulièrement difficile pour les équipes informatiques de mettre en œuvre et de maintenir les règles de sécurité et de conformité, que ce soit au niveau de l’entreprise ou du gouvernement.

La réglementation en matière de conformité est déjà assez difficile, mais elle s’ajoute au mélange de Cloud et de conteneurs, qui sont de nature plus éphémère que l’infrastructure traditionnelle et, plus souvent encore, l’équipe informatique ne sait pas ce qu’elle possède ou où elle se trouve – c’est le premier défi.

Mais une fois que l’entreprise découvre ce qu’elle possède, l’équipe informatique peut clairement voir quelles ressources doivent être automatisées de toute urgence, ce qui lui permet d’établir des priorités et de prendre des mesures efficaces pour s’assurer que l’infrastructure reste sécurisée et réponde à toutes les exigences de conformité. Cela revêt une importance particulière lorsqu’il s’agit d’audit, en particulier dans le sillage de réglementations plus strictes comme la RGPD.

Les erreurs humaines surviennent naturellement dans le processus de livraison des logiciels ; en fait, 70 % de toutes les pannes de services informatiques sont dues à des erreurs de configuration du système. Cependant, l’automatisation peut être utilisée pour aider les équipes informatiques à maintenir l’infrastructure sécurisée et conforme. Ils peuvent définir les politiques de sécurité et de conformité de l’entreprise sous forme de code, et la plate-forme d’automatisation applique automatiquement ces politiques et corrige tout changement non autorisé. En retour, cela permet à l’équipe informatique de se concentrer sur d’autres priorités tout en sachant que le système assure la conformité de l’entreprise.

Imaginez les possibilités de l’automatisation

Les professionnels de l’informatique ont des compétences et une expérience qui dépassent de loin les plates-formes d’automatisation. Une équipe qui est intégrée au cœur d’une organisation, qui peut naviguer dans le paysage technologique en constante évolution, soutenir les valeurs de l’entreprise et les autres employés, ne peut jamais être remplacée par l’automatisation.

Ainsi, plutôt que de voler votre travail, l’automatisation signifie que l’équipe informatique peut passer moins de temps à saisir les données, à extraire manuellement les rapports d’audit ou à s’inquiéter du respect constant des règles de conformité. Au lieu de cela, ils peuvent se recentrer et le dépenser en mettant à profit leurs compétences, en collaborant pour créer de nouvelles applications et en améliorant et en atteignant les objectifs de l’entreprise. Le service informatique peut alors devenir un service stratégique, qui soutiendra la croissance de l’entreprise et aidera à la pérenniser.

L’automatisation va-t-elle voler votre emploi ou protéger votre avenir ?
Notez ce post
Pierre Brévart

DSI d'un grand groupe automobile Français j'ai toujours eu à coeur de promouvoir des solutions innovantes, économiques et éco-responsable. Aujourd'hui je partage ma veille publiquement dans ce que j'appelle mon "Labo Digital". Je teste pour vous les dernières innovations en matière de système d'information et de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *